Vente aux touristes chinois, êtes-vous prêts ?

Vente aux touristes chinois, êtes-vous prêts ?


A l’approche des fêtes et du nouvel an chinois, quels sont les enjeux pour la France en matière de tourisme chinois ?

La Chine : première population touristique mondiale

Depuis 2012, la Chine est le premier pays en termes de dépenses touristiques mondiales. En 2015, 109 millions de touristes chinois ont dépensé 215 milliards de dollars, soit 35% des dépenses mondiales ! Ce marché très dynamique, est en bonne passe de poursuivre sa croissance grâce à plusieurs facteurs qui lui sont positifs.

Tout d’abord, la revalorisation du Yuan augmente le pouvoir d’achat des chinois. Ensuite, les taxes douanières élevées stimulent la consommation hors Chine, surtout pour les produits de luxe. Enfin, le revenu moyen des chinois augmente, ce qui favorise le développement du tourisme. Ces trois facteurs combinés créent une situation plus que favorable à l’émancipation du tourisme des Chinois. D’après l’analyse de WTTC, les familles disposant d’un revenu suffisant pour voyager va passer de 21 millions en 2013 à 80 millions en 2023.

La France, une destination touristique très appréciée

On le sait désormais, la situation économique est très favorable au peuple chinois. Concernant les destinations préférées de cette population, la France figure en tête parmi les pays européens et occupe la septième position lorsqu’on regarde à l’échelle mondiale. Les chiffres sont édifiants : en 2015, 1.5 millions de chinois ont voyagé en France, et ont dépensé en moyenne près de 1 000 euros chacun, soit un total de 1.5 milliard d’euros, beaucoup plus que les américains et les japonais.

Mais pourquoi un tel engouement ? Paris est perçue comme la capitale du romantisme et du luxe. La ville bénéficie d’un véritable pouvoir d’attraction sur les touristes chinois. De plus, le nom de notre capitale est associé à bon nombre de marques de luxe reconnues et appréciées à travers le monde. Ainsi, en plus de découvrir le charme de la ville, les chinois en profitent pour retrouver des produits qu’ils connaissent à des prix plus abordables pour eux grâce à la détaxe.

Fort de ces atouts, la région Ile-de-France représente à elle seule plus des deux tiers de la fréquentation des chinois sur le territoire. Parmi les activités préférées des touristes chinois, le shopping tient une place de choix, et représente 60% du budget du séjour, un record comparé aux touristes d’autres nationalités.

Toutefois, l’accueil que réserve les français à la population chinoise est assez mauvais. Pour preuve, le baromètre international de l’Organisation Mondiale du Tourisme donne la cinquième place à la France (sur les 6 grandes destinations touristiques Européennes) pour son accueil. Contrairement à la Chine et l’Asie où le service est rapide et efficace, celui de la France est beaucoup plus long et souvent désagréable. De plus, la barrière de la langue est incontestable : les Français sont connus pour ne pas avoir un très bon niveau d’anglais et, évidemment, un niveau pire quand il s’agit de parler chinois. Enfin, le climat social français depuis les attentats et le sentiment d’insécurité qui pèse depuis a entrainé une baisse de fréquentation en 2016 et constituent évidemment des freins au tourisme chinois.

Pour pallier ces blocages, des mesures ont été prises par le gouvernement, la ville de Paris, la préfecture et l’ensemble des acteurs du tourisme pour rassurer les chinois qui souhaiterait séjourner en France. Les directeurs de tours operateurs chinois ont par exemple été invité à des présentations de plan de sécurité de la capitale pour renforcer en eux l’image d’un Paris sécurisé. Ces efforts semblent avoir porté leurs fruits, et la fréquentation devrait repartir à la hausse avec des prévisions fantastique sur les prochaines années.

Conclusion : Le Nouvel an chinois, une opportunité à saisir à condition de s’y préparer

La samedi 28 janvier 2017 marquera le nouvel an chinois qui est une période de fête très importante pour la population C’est aussi une vague de tourisme importante. De nombreux magasins vont rivaliser d’idées et vont dérouler le tapis rouge pour attirer les clients. Pour bénéficier de cette clientèle chinoise, il est nécessaire de bien connaître ses attentes et ses comportements. En particulier pour les produits de luxe dont la clientèle est plus exigeante.

Eric CREMER — ISMAC Business School Franco-Chinoise