Distribution d’électricité : quels enjeux sur les infrastructures ?

Distribution d’électricité : quels enjeux sur les infrastructures ?


Avec l’arrivée de l’hiver, on redécouvre les enjeux et les risques systémiques pour notre économie en cas de défaillance de notre réseau d’infrastructures électriques.

L’impact des pannes et de la piraterie sur les réseaux électriques

De la coupure d’électricité classique à la piraterie de réseaux, la distribution d’électricité est aujourd’hui au cœur de toutes les préoccupations dans un monde où la connexion électrique tend à prendre le pas sur les liens humains. Autrefois, une coupure électrique même de grande envergure n’avait pas les mêmes répercussions et incidences qu’aujourd’hui. Avec l’apparition de nouvelles technologies et de nouvelles pratiques, l’électricité couvre un champ d’action beaucoup plus large. Il nous est désormais possible de communiquer, de vendre, d’acheter, de comparer, de voir, le tout grâce à des appareils électriques de plus en plus sophistiqués. Enlevez l’électricité et la société se retrouve démunie, comme coupée du monde qui l’entoure.

Début novembre, les clients EDF de la Martinique on fait entendre leur voix suite à des coupures électriques répétées sur différentes communes de l’île touchant 20 000 foyers. Bien que la coupure ait été minime, la réaction des clients a été immédiate sur les réseaux sociaux. L’origine de la panne provenait d’un problème technique sur une ligne de 63 000 volts. L’électricité étant considéré aujourd’hui comme un dû, l’impact d’une coupure banale sur le mécontentement des usagers est exponentiel.

De plus, étant aujourd’hui au cœur de nos relations, l’électricité créé de nouveaux rapports de force et peut intervenir comme outil de chantage dans des crises géopolitiques. Décembre 2015, une cyberattaque contre des fournisseurs d’énergie ukrainiens avait privé 80 000 clients d’électricité. Il s’est avéré que le groupe de pirates à l’origine de l’attaque étaient en lien étroit avec la Russie…

Prévenir les défaillances des réseaux de distribution d’électricité

Face à ces coupures intentionnelles ou accidentelles, l’objectif est avant tout d’éviter l’obsolescence des systèmes pour avoir des solutions fiables dans la durée. En règle générale, le matériel est conçu pour couvrir plusieurs décennies. Cependant, les composants électroniques ne cessent de prendre une part croissante dans ces équipements et la durée de vie des infrastructures se voit diminuée. Par exemple, force est de constater que nous changeons en moyenne notre téléphone tous les deux ou trois ans. Lorsque l’obsolescence du produit n’est pas programmée, nous la voulons ou la provoquons d’une certaine manière…

Chaque année, la mise à jour de ces logiciels est nécessaire sur ce type de hardware. L’un des enjeux de demain va donc être d’assurer le maintien en condition du matériel de distribution de l’électricité. Cela représente un véritable défi car comme nous l’avons souligné, les problématiques d’obsolescence deviennent de plus en plus critiques et les exploitants devront assurer le bon fonctionnement des équipements durant toute la période d’exploitation en prenant en compte la part des technologies électroniques croissante au sein de ces équipements.

Un autre moyen de lutter contre les défaillances des réseaux de distribution d’électricité est d’éviter les technologies entièrement électroniques. En effet, ce type de technologie est piratable et peut être sensible aux perturbations électromagnétiques. Le tout ‘électronique’ peut certes, améliorer la vie au quotidien par sa rapidité et sa facilité d’utilisation, mais il peut également provoquer des situations fortement inconfortables en cas de dysfonctionnement. Dans ces cas, bien souvent, aucune intervention manuelle ne peut être envisagée, même en cas d’urgence. C’est notamment le cas concernant les technologies domotiques.

Conclusion

La distribution de l’électricité est un enjeu majeur de société. L’électricité et le « tout électronique » sont au cœur des relations humaines et leurs défaillances provoquent de lourdes répercussions, d’où l’apparition de cyberattaques.

Même si chacun tend à incorporer systématiquement les nouvelles technologies dans son quotidien, les anciennes technologies (à titre d’exemple les systèmes électromécaniques) proposent des alternatives sécuritaires et robustes dans la durée, redonnant également à l’humain une capacité d’intervention en cas de besoin.

David Delcourt